Créer un site internet

Marcevol

Le territoire sur lequel Marcevol s'est développé était habité au néolithique tardif (-2500 à -2000). Cette époque était caractérisée par l'érection de monuments mégalithiques, or ici se trouve encore de nos jours le dolmen de la Barraca.

Le village lui-même s'est créé autour du Prieuré qui s'est construit dès les premiers temps du Moyen-Age. Comme s'était souvent le cas, les moines qui y vivaient avaient besoin d'un certain nombre de services qui leurs étaient fournis en échange de leur protection.

Pour mieux assurer cette protection, les habitants des environs se sont regroupés auprès des bâtiments ecclésiastiques, formant un embryon de village qui a disparu en même temps que l'activité du prieuré. De nos jour il reste l'église de Notre Dame de la Gradas (Notre Dame des degrés, en référence à l'escarpement), qui est l'église fortifiée du village en ruine de Marcevol. Elle remonte au XIe siècle (première mention en 1088), soit avant la construction du prieuré (1128-142), mais l'enceinte est un peu plus récente. Cette église est devenue paroissiale en 1163, elle reçu de nombreux bénéfices durant le XIIe siècle, puis un chapitre de l'ordre du St Sépulcre de Jérusalem, avant la création du prieuré de Marcevol.

Notre Dame est typique d'une construction de la 2ème moitié du XIème siècle. Sa nef est voûtée en berceau en plein cintre, son chevet est décoré avec des arcatures aveugles.

De nos jours, le hameau est rattaché à Arboussols.